• Permettre à notre cerveau de libèrer des toxines. Le sommeil joue un rôle fondamental en ce qui concerne l'homéostasie métabolique. C’est quoi ça au juste? Un processus inné dans l'organisme qui permet le maintien constant des fluides corporels, nécessaires au bon fonctionnement du corps. Ce sont ces fluides qui permettent, entre autres choses, d'éliminer du corps, toutes les toxines qui le parasitent.

  • Renouveller notre énergie.

  • Regénérer nos cellules. Des réparations des « dommages » causés aux cellules et à l’organisme par nos activités normales de la journée surviennent surtout pendant les phases de sommeil lent profond.

  • Maintenir notre poids. Le manque de sommeil augmente la production de la ghréline, une hormone qui stimule l’appétit, nuit à une alimentation équilibrée, nous démotive pour faire de l'excercice et ralentit le fonctionnement de notre organisme (au lieu de brûler les graisses superflues de notre organisme, il aurait tendance à puiser dans nos capacités musculaires pour en soutirer de l’énergie). De plus, en ayant moins d’énergie et en étant plus sujet au stress, le manque de sommeil réduit votre capacité à résister à notre envie de malbouffe (grignotages impulsifs, mauvais choix alimentaires).

  • Renforcer notre système immunitaire. Le sommeil nous aide à garder nos cellules immunitaires ainsi que les protéines de notre système immunitaire en état d’alerte... On est moins malade, on se blesse moins...

  • Jouir d'une bonne humeur. Être moins irritable ça aide à nos relations interpersonnelles. Quand on dort bien, on est moins sujet à la discorde, on éprouve plus facilement de l’empathie...

  • Être moins de vulnérabilité face au stress. Si le stress vous donne des maux de tête, bien vous reposer vous aidera à les prévenir. Le manque de sommeil joue un rôle sur votre capacité à gérer le stress et l’anxiété, deux facteurs pouvant entraîner des migraines.

LA NUIT PORTE CONSEIL

​​

BIENFAITS DU SOMMEIL

LE SOMMEIL N'EST PAS UNE

PERTE DE TEMPS!

Voici les 5 éléments qui influencent aussi cette horloge circadienne:

  • Terre (7h-11h): empathie, sympathie, équilibre entre donner et recevoir.

  • Feu (11h- 15h): amour, haine, joie.

  • Eau (15h - 19h): peur, anxiété.

  • Feu (19h - 23h): amour, haine, joie.

  • Bois (23h - 3h): rage, frustration, ressentiment, rancunes.

  • Métal (3h - 7h):  chagrin, deuil, perte.

 

Voici ce que dicte le rythme circadien:

 

  • 11h – 13h. COEUR. (Amour, haine, joie). Un excellent temps pour manger. Évitez de stimuler votre rythme cardiaque. Être plein de joie et d’enthousiasme rend le cœur plus fort, tandis que les émotions opposées, comme la tristesse, affaiblissent le cœur. Si vous vous sentez triste, votre coeur manque d'équilibre. Attention à la chaleur pendant cette période, le coeur en a horreur!

  • 13h – 15h. INTESTIN GRÊLE. (Amour, haine, joie). Avez-vous remarqué qu’entre 1 à 3 heures vous êtes plus susceptibles d’avoir une indigestion, des douleurs et des ballonnements? Peut-être que vous avez un sentiment d’insécurité ou que vous doutez de vous-même. Il est également possible que vous souffriez de malabsorption intestinale.

  • 15h – 17h. VESSIE. (Peur, anxiété). Les symptômes annonciateurs de désordre durant cette période se manifestent essentiellement par de la fatigue, des sensations de brûlures ou des sentiments de timidité. Un bon bouillon naturel, une soupe miso et/ou des tisanes d'ortie peuvent renforcer cet organe. 

  • 17h – 19h. REINS. (Peur, anxiété). Si c’était le cas auparavant, le sentiment de fatigue est susceptible de continuer durant ce laps de temps. Un sentiment de peur peut s'ajouter. À l’inverse, lorsque les reins sont en bonne santé et fonctionnent correctement, vous vous sentirez énergique. C'est le temps idéal pour souper. Les reins sont alignés avec les glandes surrénales qui produisent le cortisol nous aidant à sortir du lit le matin. L’energie des reins est la plus faible le matin entre 5 et 7 heures, c’est pourquoi on a souvent du mal à se réveiller à ce moment de la journée. 

  • 19h – 21h. PÉRICARDE (enveloppe du coeur) / CIRCULATION sanguine et sexuelle. (Amour, haine, joie) .C'est le meilleur temps pour socialiser ou pour avoir des relations sexuelles. Si vous avez des rages de sucre ou des douleurs lombaires, surveillez vos reins. Si vous avez besoin d’une sieste en début de soirée, c’est que votre pancréas, selon les directives de vos reins, veut vous calmer pour effectuer des « réparations ». Travaillez aussi vos relations amoureuses. Réglez-vos inconforts et apprenez à communiquer!

  • 21h – 23h. THYROIDE / TRIPLE RÉCHAUFFEUR. (Amour, haine, joie). Le triple réchauffeur régit les vaisseaux sanguins et les artères. Les vaisseaux sanguins « passent en mode de réparation« . Si vous avez des maux de tête, vous sentez anormalement fatigué ou faible, cela signifie que les vaisseaux sanguins sont en réparation. Un excellent moment pour se relaxer avant d'aller vous coucher. 

  • 23h - 1h. VÉSICULE BILIAIRE. (Rage, frustration, ressentiment). La vésicule est liée au foie, voir ci-dessous. L'heure idéale pour aller se coucher.

  • 1h – 3h. FOIE (Rage, frustration, rancunes). L'heure du sommeil profond, des rêves. En cas d’ insomnies cela peut signifier que les déchets ne sont pas en train d’être traité par le foie et irritent votre corps. S'il y a débalancement, surveillez votre estime de vous, vos rancunes, votre colère. Quelle décision repoussez-vous? Qu'est ce qui vous déçoit? Peut-être est-ce le temps de pardonner (à vous et/ou aux autres)? Acceptez vos responsabilités. Buvez de l'eau froide.

  • 3h – 5h. POUMON. (Chagrin, deuil, perte). Les déchets toxiques de vos poumons se libèrent en principe entre 3 à 5 heures du matin. Voilà pourquoi on tousse parfois. Si vous toussez le matin, ceci peut signifier que votre régime alimentaire et votre mode de vie doivent être modifiés afin de réduire le mucus et la toxicité. Se sentir malade à ce moment peut aussi être une indication d’une douleur profonde qui doit être traitée. Laissez aller votre chagrin, outrepassez vos deuils et connectez-vous avec votre être supérieur. Se lever à cette heure, peut aussi signifier un éveil spirituel.

  • 5h – 7h. GROS INTESTIN. (Chagrin, deuil, perte)C'est le temps idéal pour se lever et d'aller aux toilettes. Cette période est également idéale pour s’hydrater et la pire pour absorber de la caféine. La caféine est diurétique et emmène l’eau loin de votre côlon. Or, votre corps a besoin d’eau dans la matinée pour maintenir sa réparation et entretenir l’intestin. Si vous vous sentez mal durant cette tranche horaire (généralement de la constipation), buvez beaucoup d’eau. D’un point de vue émotionnel, vous pourriez avoir besoin d’évacuer de la culpabilité. Pratiquez le lâcher-prise. Le gros intestin est lié avec les blockages émotionnels, la culpabilité, le sentiment d'«être pris». Buvez de l'eau, étirez-vous, allez évacuer et surtout adressez les émotions en lien avec cet organe.

  • 7h – 9h. ESTOMAC. (Empathie, sympathie, équilibre entre donner et recevoir). Dans cet intervalle du rythme biologique, le flux d’énergie se déplace vers l’estomac pour stimuler la faim. C’est le moment de manger le repas le plus copieux de la journée car le corps est au maximum de sa capacité digestive. Des symptômes désagréables (reflux gastriques) dans ces heures peuvent indiquer que votre estomac est trop froid. Pour y remédier, vous pouvez par exemple boire une boisson chaude comme un thé. L’estomac sera ainsi réchauffé.

  • 9h – 11h. PANCRÉAS/ RATE. (Empathie, sympathie, équilibre entre donner et recevoir). La rate est considérée comme un organe très important dans la digestion, à tel point que même un petit déjeuner tardif sera digéré facilement. C’est dans la période 9-11 heures que les allergies peuvent apparaître le plus fortement car la rate est occupée à travailler avec le foie et le système immunitaire. Une rate saine produit des anticorps quand il y a une infection et observe scrupuleusement le sang à la recherche d’impuretés. Des sensations désagréables pendant cet intervalle peuvent témoigner d’une rate déficiente. Au niveau émotionnel cela peut être révélateur de problèmes d’estime de soi ou de tracas non résolus.

Quelques conseils pour mieux dormir

On le sait le sommeil est nécessaire pour notre santé, comme pour notre bien-être. Une récente étude sur le sujet prouve que c'est aussi pendant que l'on dort que notre cerveau se libère des toxines. Le sommeil joue un rôle fondamental en ce qui concerne l'homéostasie métabolique. C’est quoi ça au juste? Un processus inné dans l'organisme qui permet le maintien constant des fluides corporels, nécessaires au bon fonctionnement du corps. Ce sont ces fluides qui permettent, entre autres choses, d'éliminer du corps, toutes les toxines qui le parasitent.

 

Voici quelques conseils pour mieux dormir. Mais avant tout, soyez franc avec vous-même! Vous ne dormez pas parce que vous ne trouvez pas l'énergie ou n'avez pas la discipline pour mettre en place ce qui fonctionne, ce qui vous fait dormir OU vous ne savez pas vraiment? C'est souvent la VRAIE question à se poser.

 

1- N'abandonnez jamais ... vous trouverez la solution.

C'est le seul conseil que vous devez retenir de cette lecture! Si une méthode ne fonctionne pas, passez à une autre. Changez votre recette.

 

2- Notez ce que vous avez fait ou n'avez pas fait, lorsque vous dormez bien. La réponse est souvent en vous.

 

3- Surveillez votre alimentation! Cessez de manger 3 heures avant d'aller dormir. De même, évitez les stimulants (café, thé, chocolat, alcool, sucre, tabac...). Éliminez les aliments lourds que vous ingérez avant d'aller vous coucher.

Un repas riche en glucides à index glycémique élevé et faible en protéines engendre une concentration élevée de tryptophane et son passage à travers la barrière hémato-encéphalique du cerveau. Le tryptophane y sera transformé en sérotonine, puis en mélatonine, 2 hormones qui contribuent à un bon sommeil. Lire plus ici.

Je n'irais pas plus loin dans cette direction car le net est bouré de conseils à cet égard. 

 

4- Examinez votre environnement. Dormez dans un environnement sombre, calme, apaisant (couleur) et sans stimulants électroniques (ipad, tv,..). Faites du rangement si votre chambre ressemble à un entrepôt ou une chambre d'adolescents. Sachez que les rayons lumineux affectent les glandes pinéales et entravent la production de mélatonine et de sérotonine, dont l'action chimique 

Achetez des oreillers et des draps de coton. Maintenir une température dans la chambre aux alentours de 18°C et bien l'aérer.

Faire l'obscurité dans la chambre, qui favorise le sommeil profond. La mélatonine est sécrétée dans l'obscurité.

Prendre soin de sa literie et la changer régulièrement. Le lit doit être un espace exclusivement réservé au sommeil (à l'exception de l'activité sexuelle).

 

5- Profitez d'une sieste éclair entre 13h et 15h. Pas plus de 20 minutes.

6- Adoptez une routine du dodo.

Avez-vous un horaire de sommeil régulier? Évitez des heures de coucher et de lever trop variables. Levez-vous tous les jours à la même heure, week-end compris pour un effet synchroniseur du rythme veille-sommeil.

Favorisez les activités calmes et la relaxation en fin de journée.

Évitez un travail intellectuel juste avant le sommeil. La lumière vive, le travail ou les jeux sur ordinateur entraînent des difficultés d'endormissement.
Au moins 30 minutes avant le sommeil, réservez une période de calme et de relaxation.
Instaurez votre propre rituel d'endormissement permet de glisser doucement vers le sommeil.

 

7- Faites de l'exercice physique... 

8- Comprenez votre cycle du sommeil.

Couchez-vous dès les premiers signaux de sommeil: bâilements, paupières lourdes, yeux qui piquent, clignements des yeux sont signes qu'il est temps d'aller dormir.
Inutile de les anticiper, mais une fois ces signaux ressentis, il ne faut pas tarder à se coucher, sinon l'envie de dormir passe au bout d'une quinzaine de minutes et ne reviendra qu'au prochain cycle (toutes les 90 minutes).

Si après 15 minutes, le sommeil ne vient pas et que son attente est pénible, il est préférable de se lever et de pratiquer une activité calme. Le besoin de sommeil reviendra au prochain cycle.​

9- Pratiquez l’EFT (voir atelier sur la gestion des émotions).​

 

10- Prenez-vous en main et règlez ce qui ne vous préocupe lorsque vous êtes éveillé durant la nuit.

 

11- Donnez du temps, contribuez à la vie des autres. Ça rend heureux! Lisez l'article suivant: «Être heureux: une simple définition».

 

12- Laissez-vous inspirer par la médecine traditionnelle choinoise. Notez à quelle heure vous vous réveillez?

Alors, si vous vous réveillez régulièrement la nuit à la même heure ou si vous avez des symptômes récurrents durant le journée, regardez l'heure, puis l'organe qui est censé travailler à cette heure-ci. Cherchez l'émotion liée à cet organe et vous aurez un début de réponse à vos insomnies: quelles sont les émotions que vous refoulez régulièrement? Pourquoi? Depuis quand? À cause de quoi/qui? Connaître la cause ... c'est 50% du travail. 

SOMMEIL

 

En vert les effets positifs d'un entrainement bien régulé avec des temps de repos suffisants et en rouge les pertes de potentiels dues à des temps de repos insuffisants. nous sommes sur un exemple VTT mais le principe est exactement identique pour des coureurs à pied ou pour des chiens de traineau.

D'où l'importance d'un calendrier de travail bien établi.

L'activité physique s'accompagne d'une perturbation de l'organisme. Cette altération persiste bien après la fin de l'exercice. Ce n'est que progressivement que le corps parvient à retrouver une stabilité de toutes ces fonctions. Si la récupération le permet, ce retour à l'équilibre s'accompagne d'un renforcement des systèmes fonctionnels engagés dans l'exercice. Comme si ces systèmes biologiques avaient appris à mieux faire face à un éventuel retour de telles conditions de fonctionnement. 
La surcompensation est le nom donné au rétablissement des systèmes fonctionnels de l'organisme à un niveau supérieur à celui d'avant exercice.

QUELQUES CONSEILS POUR MIEUX S'ENTRAINER

et donc mieux dormir.

Les durées de récupération pour viser la surcompensation :

 

12 à 24 heures pour des exercices de vitesse
24 à 48 heures pour des exercices de PMA longue
72 heures pour des exercices d'endurance (mobilisant notamment la puissance aérobie)

Des idées d'interventions stratégiques et de l'inspiration gratuite? 

Inscrivez-vous...

© 2019 Nathalie Niemeyer. Tous droits réservés.