Arthrose et l'inflammation:

Arthrose primaire. Lorsque la personne atteinte d’arthrose n’a pas de prédisposition évidente, on qualifie l’arthrose de « primaire ».

Au début de la maladie, il n’y a pas de signe d’inflammation. Avec le temps, l’inflammation peut apparaître. L’inflammation se voit plus rarement dans les cas d’arthrose que dans d’autres formes d’arthrite.

Arthrose secondaire. Les maladies qui touchent les articulations, comme les maladies inflammatoires (arthrite rhumatoïde, goutte, lupus, etc.) et les maladies métaboliques (diabète, hémochromatose), prédisposent à l’arthrose. Il en va de même des blessures et des chirurgies à une articulation. Quand il y a prédisposition par l’une ou l’autre de ces situations, il s’agit d’arthrose secondaire.

Source image: le pharmachien

L'arthrose est une maladie métabolique. Elle est causée par 2 phénomènes distincts :

  • Problème de microcirculation dans l’os sous le cartilage. Il faut savoir que le cartilage en santé ne contient pas de vaisseaux sanguins. Il est nourri par la circulation de l’os adjacent et parle mouvement du liquide synovial (le lubrifiant) de l’articulation lors du mouvement. Chez les arthrosiques, on constate que cette microcirculation osseuse est problématique à cause de la présence de caillots (micro-embolies) ou d’un épaississement de la paroi, ce qui nuit à l’arrivée des nutriments.

SOLUTION:

1- Faire de l'exercice spécifiques: pour stimuler la circulation sanguine (meilleure oxygénation du cartilage), renforcer les muscles qui supportent les articulations (meilleur tonus musculaire) et diminuer l'usure. Voir un kinésiologue.

2- Évitez les talons hauts (arthrose du genou, colonne vertébrale,...).

3- Utiliser un tapis d’accupression (Shakti)

Il s’agit d’un tapis (format 45X70cm par exemple) couvert de petits picots (plusieurs modèles) mis au point par les russes

dans les années 1975 et remis au goût du jour, en Suède, plus récemment; il suffit de s’allonger dessus (mais on peut l’utiliser

pour presque tous les endroits du corps) une vingtaine de minutes;; il génère une réaction d’activation sanguine périphérique

intense, qui correspond à la fois à une ‘capillothérapie du Dr Salmanof’, une ‘médecine des ventouses’ une ‘fasciathérapie’,

qui a plein d’effets étonnants de sédation de douleurs, apaisement, régénération. Plusieurs de nos clients le trouve vraiment

génial. Il faut juste dépasser le léger inconfort du début d’utilisation, mais on est vite ‘récompensé’!

  • Problème de glycation. La glycation est une réaction qui a pour effet de lier un sucre à une protéine, produisant ainsi un métabolite glyqué (ou glycotoxine). Le corps, par le biais des macrophages (cellules immunitaires) cherche alors à éliminer ces métabolites qu’il considère comme des déchets. Ce faisant, il dégrade le cartilage plus rapidement.

SOLUTION: adopter un régime qui diminue la glycation.

1- Alimentation moins riche en sucre et plus riche en légumes colorés antioxydants.

Le régime hypotoxique donne de bons résultats chez certaines personnes. Il faut y aller cas par cas. La douleur articulaire, qu’elle soit arthrose ou arthrite, peut être liée à une auto-intoxication, mais ce n’est pas le cas chez tout le monde. C’est à essayer. Régime Seignalet donne de bons résultats.

Note: Les fibres, particulièrement les fibres solubles, aident à diminuer le sucre après les repas.

Livres recommandés:

Végétarien mais pas légume. Anne Marie Roy.

Le régime Seignalet en 60 recettes.

Comment vaincre la douleur et l’inflammation par l’alimentation. Jacqueline Lagacé.

2- Sulfate de glucosamine (efficacité certaine selon Passport Santé. Plusieurs de mes clients voient une grande différence.)

3- Chondroïtine (efficacité certaine selon Passport Santé. Plusieurs de mes clients voient une grande différence.)

4- MSM (efficacité possible selon Passport Santé)

5- Vitamine D


 

 « L’arthrose est une maladie d’usure. » ? PAS TOUT À FAIT VRAI!

Que dire à un jeune de 30 ans qui fait du sport une fois par semaine? Que son cartilage est usé?

Arthrose!

Source:: Jean-Yves Dionne

  • ​L'âge??

Plutôt un lien avec le métabolisme. Un des facteurs favorisant l’accumulation de glycotoxines est l’âge. En effet, en vieillissant, notre capacité à dégrader et éliminer ces métabolites aberrants s’affaiblit. L’accumulation des glycotoxines explique probablement une bonne partie des symptômes de l’arthrose de même que le lien statistique entre l’âge et l’arthrose.

  • L'obésité ??

Plutôt ce que l'on mange et si notre circulation est bonne (sinon que dire de l'arthrite dans les doigts... on ne marche pas sur les doigts.!)​​

  • La dépression!

La dépression ne cause pas l’arthrose. Par contre, la dépression et les états dépressifs sont souvent dus à des états inflammatoires (source). Donc, la dépression et l’arthrose pourraient trouver leurs sources au même endroit (même état). Aussi, la dépression peut aussi affecter la posture (repli sur soit), cette posture peut affecter les articulations et entrainer une arthrose. Bref, très reliées comme conditions.

D'AUTRES FACTEURS???

L’OSTEOPOROSE

C’est une maladie qui se caractérise par une diminution importante de la masse osseuse. Elle est favorisée par la baisse des œstrogènes après la ménopause. L’os devient poreux, s’effrite et le squelette se fragilise jusqu’à entraîner parfois des fractures (tassement vertébral, col du fémur, poignet…), ce qui fait toute la gravité de cette affection.

Des idées d'interventions stratégiques et de l'inspiration gratuite? 

Inscrivez-vous...

© 2019 Nathalie Niemeyer. Tous droits réservés.